COVID-19 : Donner, c’est recevoir : déconstruire le concept d’acquérir

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Bonjour, on nous parle souvent que si nous voulons recevoir il faut savoir donner.
Cette semaine je vous propose un texte qui aborde ce sujet:
Donner, c’est recevoir : déconstruire le concept d’acquérir.

Bonne lecture.

 

" L’Amour lui-même ne peut croitre que s’il est partagé. "

Répandre l’Amour c’est assurer sa croissance. Chaque pensée d’amour, chaque occasion que nous saisissons pour penser, voir, ressentir ou agir de façon bienveillante, en pardonnant, écoutant, étant reconnaissant, accueillant ou généreux va se manifester comme Amour dans nos vies. Plus nous offrons de l’Amour, plus nous en recevrons et cela continuera à l’infini.

« La vérité universelle est que tout ce qui a une vraie valeur dans ce monde ne peut augmenter qu’en étant partagé. Si nous donnons l’Amour, la compassion, le pardon, la compréhension et l’acceptation, ces qualités se multiplient en nous-mêmes dans notre vie et dans celle des gens qui nous entourent. Tout ce que le donneur offre, il le reçoit. Même lorsque le bénéficiaire ne semble pas remarquer ou reconnaitre notre don d’amouril nous revient toujours en retour d’une manière ou d’une autre. L’acte de donner ne dépend pas du temps pour faire ses miracles. Ne soyez jamais découragé si vos dons sincères semblent être rejetés ou inaperçus. Rappelez-vous toujours que l’acte de votre don résonne immédiatement au-delà du temps et de l’espace et continue à créer et à s’étendre indéfiniment. Vous ne pouvez pas savoir combien de personnes vont en être affectées par ce seul et puissant effet de répercussion.  Dans son livre Communion avec Dieu, Neale Donald Walsh explique de façon poignante la transaction miraculeuse qui se produit lorsqu’on pratique le principe que pour avoir, il faut d’abord donner :

« Quand on sait qu’on a suffisamment dans la vie, on arrête de rivaliser avec les autres. Vous cessez de rivaliser pour l’amour, l’argent, le sexe, le pouvoir ou quoi que ce soit d’autre que vous puissiez penser ne pas être suffisamment disponible.

« La compétition est terminée.

« Cela change tout. Maintenant, au lieu de rivaliser avec les autres pour obtenir ce que vous voulez, vous commencez à l’offrir à autrui. Au lieu de vous battre pour plus d’amour, vous commencez à en donner. Au lieu de lutter pour le succès, vous commencez à vous assurer que tout le monde réussisse. Au lieu de vous attribuer tout le pouvoir, vous commencez à le partager avec les autres.  Et la merveille de tout cela est que, comme vous donnez, vous recevez aussi. Vous avez soudainement plus de tout ce que vous donnez.

« La raison en est claire. Cela n’a rien à voir avec le fait que ce que vous avez fait est “moralement juste”, ou “spirituellement éclairé”, ou la “volonté de Dieu”. Il s’agit d’une simple vérité : il n’y a personne d’autre dans la pièce. Il n’y a qu’un seul d’entre nous. »

 

Source : Extraits de Take Me to Truth, par Nouk Sanchez et Tomas Vieira 

Posted in COVID-19, Septembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *