COVID-19 : Prophétie concernant l’Arc en ciel

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire 

cet exe texte : Guerrier de l'Arc en ciel, rêves étranges et prophétiques des peuples amérindiens.

de William Willoya et Vinson Brown

Bonne lecture

 

À toi qui veux savoir, je dis...

 

Les guerriers de l'Arc-en-ciel

Plusieurs prophéties de diverses tribus amérindiennes et autres avaient annoncé la naissance du mouvement Arc-en-ciel. Ces prophéties ne sont pas nécessairement connues ou reconnues par tous les membres de la Famille, mais elles ont joué un rôle déterminant dans le développement et dans l'orientation de la Famille Arc-en-ciel à travers le monde.

Ces "Nouveaux Indiens" porteront le nom de "Guerriers de l'Arc-en-ciel".

"Comme les anciens Indiens, ils enseigneront l'unité, l'amour et la compréhension mutuelle entre les peuples et les gens. Ils n'écouteront plus les doctrines qui prétendent détenir exclusivement la vérité, mais verront que Celui qui entend tout est trop grand pour des principes limités, trop juste pour n'accepter qu'un seul peuple choisi, trop libre pour être emprisonné par l'intellect. Ils écouteront plutôt ceux qui enseignent l'harmonie entre tous les Êtres, puisque le vent souffle sans favoritisme dans tous les coins du monde."

"Comme les Indiens purs d'autrefois, ils prieront l'Esprit avec l'Amour qui coule à travers les mondes successifs, telle la brise qui chante son chant au Grand Silence parmi les aiguilles du pin. En solitude et en conseil, leurs coeurs s'élèveront avec joie, libres des querelles et jalousies, libres d'aimer toute l'humanité fraternellement. Alors que le Grand Esprit se réjouira et sourira heureusement, ils chanteront l'avènement glorieux de l'union des hommes."

"Comme les glorieux Indiens du passé, par leur joie et leur rire, leur amour et leur compréhension, ils changeront tous ceux qu'ils rencontreront. Comme le courant d'une rivière qui use les rochers les plus durs, ils conquerront les coeurs les plus durs avec l'Amour, jusqu'à ce que le monde entier commence à s'épanouir avec une nouvelle croissance de l'humain."

"Comme les radieux Indiens d'autrefois, qui renforcissaient leurs muscles par l'exercice et nourrissaient leurs âmes par le jeûne et la prière, ainsi ils se feront héros du Nouvel-Age, conquérant chaque difficulté avec la force de leurs corps, le feu de leur amour, et la pureté de leurs coeurs. N'acceptant dans leurs bouches que des liquides et des aliments sains, et recherchant la beauté du Maître de la Vie dans chaque pensée, ils dédaigneront les habitudes néfastes et impures qui détruisent et affaiblissent l'homme. Ils retourneront sur les sommets des collines pour prier et jeûner, et dans la solitude des forêts et des déserts, pour trouver la force."

"Comme les Indiens de jadis qui laissaient leurs enfants courir librement dans les prairies, les bois et les montagnes, pour les aider à devenir des hommes et des femmes dignes de leur Créateur, ainsi, les Guerriers de l'Arc-en-ciel travailleront à amener à tous les enfants la bénédiction magique de la Nature, le délice de courir pieds nus dans l'herbe sur les collines et la caresse fraiche du vent dans les cheveux. La civilisation spirituelle qui s'en vient créera la beauté par son souffle même, purifiant les eaux des rivières, aménageant des forêts, des parcs et des jardins, là où il y a maintenant désolation et pollution, et elle ramènera les fleurs sur les flancs des collines. Quelle entreprise glorieuse que d'améliorer le monde par la beauté."

"Comme les Indiens de jadis qui aimaient, comprenaient et connaissaient les pouvoirs des animaux et des plantes, qui ne prenaient rien de plus que le nécessaire aux besoins essentiels de survie, ainsi les nouveaux Indiens éclaireront la conscience des destructeurs ignorants. Ils adouciront les coeurs des exploiteurs, afin que les animaux repeuplent la Terre et que les arbres puissent encore pousser haut et protéger le sol précieux. En ce jour, tous les peuples seront capables de marcher dans la Nature en harmonie avec la Vie. La conservation de tout ce qui est beau et bon: tel est le cri qui vient du coeur du Nouvel Age."

"Comme les Indiens compatissants d'autrefois qui donnaient à tous l'opportunité de survivre et prenaient soin des pauvres, des malades et des faibles, ainsi les Guerriers de l'Arc-en-ciel travailleront à construire un nouveau monde avec joie et louanges envers le Grand Esprit. Aucun enfant ne sera sans Amour ou protection et aucun vieillard sans aide et bonne compagnie dans ses années de déclin. Nul ne sera laissé affamé ou blessé à cause de l'insensibilité des autres."

"Comme les joyeux Indiens d'autrefois, les nouveaux Indiens apporteront à tous les gens de toutes les races la joie des bonnes relations, de la bonté et de la courtoisie, qui font de la communauté naturelle un mode de vie si heureux pour tous. Ils danseront ensemble; ils mangeront ensemble en harmonie et avec Amour. Ils prieront ensemble et chanteront leur joie. Cela viendra pour améliorer le nouveau monde."

"C'est donc l'Amour que les Guerriers de l'Arc-en-Ciel ajouteront à leur é pour guérir le monde de ses maux, et l'élever avec des coeurs purs et des pensées humbles. Grandes sont les tâches devant nous, terrifiantes les montagnes d'ignorance, de haine et de préjugés, mais les Guerriers de l'Arc-en-ciel s'élèveront comme sur les ailes de l'aigle pour surmonter toutes les difficultés. Ils mettront leur foi en action car ils sauront que l'action est plus significative que la parole. Ils seront heureux d'apprendre qu'il y a maintenant des millions de gens partout sur la Terre prêts et déterminés à émerger et à se joindre à eux en conquérant toute barrière qui entrave la voie vers un monde meilleur, nouveau et glorieux."

"Nous avons maintenant assez parlé, que les actions se manifestent!"

L'Arc-en-ciel représente plusieurs concepts:
La Paix après la tempête des guerres et des souffrances, ou la porte vers l'harmonie;
L'Alliance de Dieu avec l'humanité à travers ses prophètes, ou le pont entre le ciel et la terre;
L'Union de toutes les couleurs des races de l'humanité en un cercle de Lumière, ou l'unité dans la diversité.

 

COVID-19 : À toi qui veux savoir, je dis…

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire 

cet extrait tiré du livre:  "Initiation: Récit d'un voyage intérieur"
de Didier Salvignol chez Harmonia Éditions

Bonne lecture

 

À toi qui veux savoir, je dis...

1 - Que la nourriture que tu manges peut te soigner mais qu'elle est aussi la principale source de tes maladies et que toutes les manipulations que l'on y fait ne fera rien pour arranger ce fait

2 - Que ce n'est pas parce qu'une médication est gratuite qu'il faut que tu la prennes sans t'assurer auparavant qu'elle ne fera pas de toi un client fidèle de ceux qui en font le commerce

3 - Que les principaux terroristes ne sont pas ceux qui posent les bombes mais ceux qui les financent, les fabriquent et les vendent car tant qu'il y aura des armes, il y aura forcément des gens pour les utiliser

4 - Que ceux qui créent les plus grands crimes ne sont pas uniquement ceux qui en ont l'air. Il ne faut pas te laisser éblouir par un masque mais voir au delà des apparences

5 - Que les lois ne seront jamais appliquées tant que ceux qui les décident ne les appliqueront pas eux-mêmes

6 - Que l'histoire du monde couramment enseignée n'est qu'un amalgame d'idées souvent contredites par les faits et les découvertes

7 - Que notre niveau de civilisation actuel a déjà été égalé, et même dépassé dans les temps reculés par des civilisations maintenant disparues

8 - Que le phénomène OVNI n'est pas une histoire de croyance mais de connaissance, et qu'il est, a été, et sera présent dans toutes les cultures et civilisations

9 - Que l'environnement pourrait ne pas être pollué si certains lobbies financiers ne s'y opposaient pas. Des énergies naturelles et gratuites sont depuis longtemps connues mais ignorées pour raison économique.

10 - Que lorsque l'homme brise l'équilibre naturel, la nature brise l'homme

11 - Que les plus grands cataclysmes que l'homme risque de subir seront ceux qu'il créera lui-même

12 - Que le monde se dirige vers une nouvelle ère de paix mais que cela nécessitera de grandes transformations et bouleversements dont il te faudra t'adapter si tu veux survivre

13 - Que les phénomènes "paranormaux" sont tout à fait normaux, compréhensibles et explicables

14 - Que les plus grands communicateurs privilégient l'écoute à la prise de parole car c'est en écoutant que tu apprends

15 - Que tu es responsable du monde dans lequel tu vis et de tout ce qui t'arrive mais qu'il ne faut en aucune manière te sentir coupable si les évènements ne te semblent pas correspondre à tes désirs.
Tout ce qui t'arrive est toujours la meilleure chose qu'il puisse t'arriver car ses évènements sont toujours là pour t'élever et non pas pour t'abaisser

16 - Que tu ne pourras changer le monde qu'en te changeant toi-même car le monde ne sera toujours que le reflet de toi-même

17 - Que tant que tu n'auras pas découvert l'Amour qui est enfoui en toi, tu seras toujours à la recherche de l'âme sœur

18 - Que le plus grand voyageur n'est pas celui qui fait dix fois le tour du monde mais celui qui fait une seule fois le tour de lui-même

19 - Qu'il faut te laisser guider par les vagues (écouter la voix qui est au fond de toi) mais choisir les vagues que tu prends (agir en parallèle de manière concrète)

20 - Qu'il ne faut pas te complaire dans tes habitudes mais te plaire dans ta complétude car tout t'est donné. Tout est en toi.

21 - Que la volonté de réussir permet de réussir à volonté mais que seules des actions amènent des réactions

22 - Que si tu deviens égoïste ou radin tu perds ta liberté car tu deviens l'esclave de l'argent

Didier Salvignol

Je suis passionné par l’étude de tous les mystères de la vie (traditions, ésotérisme, spiritualité, symbolisme, etc.) et des recherches scientifiques dans ces domaines.
Je n’appartiens à aucune école de pensée en particulier car je cherche à relier entre elles toutes les idées qui me semblent pertinentes et je n’oblige personne à adhérer à mes idées. Au contraire, j’incite tout le monde à douter de ce que je dis pour se faire sa propre opinion…

COVID-19 : Le pouvoir de la bénédiction

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire 

ce texte tiré du livre de Madeleen DuBois

Bonne lecture

 

Le pouvoir de la bénédiction

Juste avant que Thomas Edison ne meure, on lui avait demandé :
« Qu’est-ce que l’électricité ? »
Il avait alors répondu : « Je ne le sais pas. Elle est, servez-vous-en ! »
Il en est de même de la bénédiction : ça marche, qu’importe le pourquoi !

Mais que veut dire le mot Bénir ?
Pourquoi bénir ?
Quoi bénir ?

Tout d’abord, le verbe Bénir signifie "dire du bien, vouloir le bien,
voir le bien, penser le bien ou souhaiter le bien."
C’est envelopper de lumière une situation ou un individu.
Il n’a donc pas l’unique connotation spirituelle connue.
Quant au verbe Harmoniser, il veut simplement dire "rendre harmonieux".

Voici quelques-uns de ses bienfaits :

— La bénédiction nous enlève tout le stress, tout le poids d’une situation.
Nous n’avons plus à penser aux solutions,
à chercher comment résoudre une situation
à tenter de trouver l’issue ou la solution.
C’est comme si nous pouvions délier de l’intérieur toutes situations non harmonieuses
pour établir l’harmonie totale et parfaite.

— La bénédiction génère en nous une grande paix, une force tranquille et une formidable énergie.

— La bénédiction vient à bout de toutes les résistances,
elle anéantit les obstacles qui se dressent sur notre chemin
et nous permet de changer le cours des choses dans l’harmonie.

— La bénédiction multiplie les choses positives dans nos vies et nous permet de nous doter d’une plus grande solidité intérieure.

— La bénédiction nous permet d’aider quelqu’un à distance,
de pacifier les autres et de voir se produire l’impossible.

Dans quels domaines l’appliquer ?
Sur les plans spirituel, mental, personnel, physique,
professionnel, financier, matériel, relationnel, amoureux, familial, etc.

Comment et quoi bénir ?
Il s’agit tout simplement de répéter cette phrase : "Je bénis et j’harmonise"
et de rajouter le sujet ou l’objet que vous voulez bénir.
Bref, nous pouvons tout bénir, sans exception :
les personnes, les objets, les situations et ce, où que nous soyons.
C’est un outil extraordinaire qui peut transformer toutes les facettes de notre vie.

Première femme conférencière au Québec.

Madeleen Dubois a été formée par m. Julien Giguère philosophe à l'Université de Trois-Rivières, ce dernier ayant laissé l'enseignement traditionnel s'est orienté vers des conférences populaires qu'il a intitulé "philosophie de la vie". Cette formation suivie assidument pendant une période de 4 ans a hautement guidée Madeleen Dubois pour ses conférences et la rédaction de ses livres particulièrement "le pouvoir de la bénédiction".

Elle a lu de nombreux ouvrages d'auteurs prestigieux traitant de la spiritualité et son enseignement s'est particulièrement orienté vers la pensée de ces auteurs dont le Dr. Wayne Dyer qui l'a spécialement influencé.

Depuis qu'elle a commencée à donner des conférences elle a toujours investi pour sa propre évolution possédant une bibliothèque de plus de 3000 livres.

Sa mission, être à la fine pointe de l'évolution humaine qui est présentement en train de transmuter. Elle fait partie de ces nombreux pionniers et pionnières.

Elle a publié aux éditions Quebecor:

Comment contrôler sa pensée en 1995 - publié en 5 éditions

Communiquer avec son âme en 1997 - publié en 6 éditions

Le pouvoir de la bénédiction en 2000 - publié en 7 éditions

Conscience-lumière en 2007 - publié en 3 éditions

Elle a publié aux éditions Québec-livres:

Mon chemin de vie (autobiographie) en 2014

De la chenille au papillon en 2017

COVID-19 : Le bonheur est une trajectoire et non pas une destination

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire 

ce très beau texte d'un auteur anonyme

Bonne lecture

 

Le bonheur est une trajectoire
et non pas une destination

On se dit que notre vie sera complète
quand les choses iront mieux pour notre conjoint,
quand on possèdera une plus belle voiture
ou une plus grande maison,
quand on pourra aller en vacances,
quand on sera à la retraite...

La vérité est qu'il n'y a pas de meilleur moment
pour être heureux, que le moment présent.
Si ce n'est pas maintenant,
quand serait-ce ?

La vie sera toujours pleine de défis à atteindre
et de projets à terminer.
Il est préférable de l'admettre
et de décider d'être heureux maintenant
qu'il est encore temps.

"Pendant longtemps,
j'ai pensé que ma vie allait enfin commencer..
La vraie vie!
Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin,
un problème qu'il fallait résoudre en premier,
un thème non terminé, un temps à passer,
une dette a payer.
Et alors, là, la vie allait commencer!...

Jusqu'à ce que je me rende compte
que ces obstacles étaient justement ma vie"
Cette perspective m'a aidé à comprendre
qu'il n'y a pas un chemin qui mène au bonheur.
Le bonheur est le chemin.

Ainsi passe chaque moment que nous avons et,
plus encore, quand on partage ce moment avec quelqu'un
de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps,
et que l'on se rappelle que le temps n'attend pas.

Alors, il faut arrêter d'attendre de terminer ses études,
d'augmenter son salaire, de se marier, d'avoir des enfants,
que ses enfants partent de la maison ou, simplement,
le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l'été,
l'automne ou l'hiver, pour décider qu'il n'y a pas
de meilleur moment que maintenant pour être heureux.

LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET NON PAS UNE DESTINATION

Il n'en faut pas beaucoup pour être heureux.
Il suffit juste d'apprécier chaque petit moment et de le sacrer
comme l'un des meilleurs moments de sa vie.

Envoyer ce message à toutes les personnes
que vous considérez comme amis
et souhaitez leur un petit peu de bonheur et de sérénité.

"Les vrais amis viennent dans les bons moments
quand on les appelle et dans les mauvais moments
ils viennent d'eux-mêmes. Le temps n'attend personne.
Rassemble chaque instant qu'il te reste
et il sera de grande valeur.
Partage-les avec une personne de choix
et ils deviendront encore plus précieux. "

 

COVID-19 : Au nom de l’amour!

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire 

cette méditation qui vise l’Envol des Âmes des défunts

Bonne lecture

 

Au nom de l'amour!

Si tu as perdu un être cher
Sache qu’il n’est pas mort
Sa vie se poursuit sous une autre forme
En le Royaume de l’Amour.

Alors prononce et pratique en ton âme

« J’invoque les Forces de Lumière à travers les Cieux
J’invoque les Forces de la Terre
L’Amour Infini, Absolu qui nous relie
Et qui permet la Vie
La Vrai vie, celle Éternelle

J’invoque les Âmes et Créations en Dieu
Toutes celles qui se sont données par Amour
De toute Hiérarchie
De toutes Dimensions
A l’Infini

De l’Ange, à l’Archange
Des océans, à tous les éléments
De la Mère du Ciel
A notre mère de matière, la Terre

J’invoque encore et encore
En un Appel d’Amour Éternel
Qui résonne à travers l’Infini
Et qui appelle sans relâche
Toute forme de la Vraie Vie
A se relier
En Dieu

J’invoque Au nom de l’Amour
A l’élévation des êtres chers qui sont partis de l’autre côté du voile
Je demande à toutes ces Présences de Lumière invoquées en Dieu
Au Père
Au Fils
Et au Saint Esprit

De les aider, les protéger, les élever sans fin vers son Infinie Source de Lumière et d’Amour
De les guérir de leur incarnation terrestre
De leur apporter son Amour Ultime
Sa Lumière
Sa Conscience
Sa force

Afin que toute plaie, toute ombre
Disparaisse dans cette Lumière

Que mes disparus puissent renaitre en Elle
Et ressentent un Bonheur Infini envahir tout leur corps de Lumière

Dans cette Ascension, cette joie immense
D’être porté par l’Amour
Et par l’Ensemble de Dieu
Que mes défunts fassent le choix d’Aimer et de se Donner à l’Infini

Je les visualise entrer dans les Royaumes Supérieurs de l’Amour
Guidés par Dieu et tous ceux qui le servent
Heureux et à leur tour au Service de l’Amour

Merci à l’Infini

Maintenant j’étends cet Amour sur tous les défunts
J’invoque Au nom de l’Amour
A l’élévation de tout les défunts qui sont partis de l’autre côté du voile
Je demande à toutes ces Présences de Lumière invoquées en Dieu
Au Père
Au Fils
Et au Saint Esprit
De guider toutes les âmes parties vers l’Au-delà
En son Royaume d’Amour

L’Ensemble d’Âme de toute Hiérarchie qui s’est donnée en Dieu
Entoure d’Amour et de Lumière
Tous les défunts

Et à nouveau le choix retenti en eux
Celui de monter en Sa lumière
Et de se Donner sans fin.

Je les visualise entrer dans les Royaumes Supérieurs de l’Amour
Guidés par Dieu et tous ceux qui le servent
Heureux et à leur tour au Service de l’Amour

Merci à l’Infini

J’étends encore plus loin cet Amour
J’invoque Au nom de l’Amour
A l’élévation de tous les vivants de la terre

Je demande à toutes ces Présences de Lumière invoquées en Dieu
Au Père
Au Fils
Et au Saint Esprit

De guider et protéger tout les êtres
A retrouver Sa Lumière Ultime
Et de se fondre ainsi en Lui
En fusionnant en Son Étincelle Divine
Déposée en notre cœur

Je les visualise heureux, en paix sur une Terre de Lumière
De retour en Dieu tout en étant incarné sur Terre
Se donnant éternellement au Service de l’Amour.

Merci à l’Infini

Maintenant j’étends encore plus cet Amour
Qu’il soit INFINI

Je demande à Dieu et tous ceux qui le servent
D’élever, guider, et protéger toutes formes de vies à l’Infini

Je visualise tout le Cosmos
Baignant dans une Eternité de Paix, d’Amour de Lumière de Conscience et d’Elévation.

J’envoie maintenant tout mon Amour
Vers tous ceux qui m’ont aidé dans ce travail de lumière
Et aussi vers cet Ensemble d’Amour, ce Tout Inconditionnel
Afin qu’il s’élève pour l’Eternité.

Merci à l’Infini.

Au Nom de l’Amour
Que Tout ce qui Est à travers l’Éternité, se relie
Se Donne, Aide et Aime sans fin en l’Amour de Dieu »

 

 

COVID-19 : Douce solitude

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire 

ce poème d'un auteur  anonyme

Bonne lecture

 

Douce solitude

Seul dans mes appartements
J'accueille ces quelques moments
Où le temps semble s'arrêter
Pour ouvrir les portes de ma liberté

Je regarde par la fenêtre
Comme si j'attendais quelqu'un
En réalisant que je ne voudrais surtout pas
Qu'on m'enlève ce temps à moi

À mes sources, je veux retourner
J'ai la tête pleine d'idées
J'expire, me détends et prends conscience
Que ma vie est remplie de belles expériences

Chacune d'elles est comme une visite
Sur une facette de l'âme qui m'habite
Je ne vois plus les jours comme des défis
Mais des occasions pour moi d'apprécier la vie

Parfois je panique
Incapable d'accueillir cette solitude qui me pique
J'ai soudain cette envie d'être avec quelqu'un
Malgré cela je décide de rester un

J'apprends à m'apprivoiser en ces temps esseulés
Pour mieux apparaître lorsque je renaîtrai
Du silence que la vie m'a confié
Pour écouter cette voix intérieure que j'avais oubliée

 

 

COVID-19 : Deviens un artisan de ton âme

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire 

un texte de l'auteur  Alain Degoumois

Bonne lecture

 

Deviens un artisan de ton âme

Fais de ta vie une œuvre d’art.
Que chaque instant de ce présent si précieux,
Soit habillé de tes plus belles pensées,
De tes actes les plus nobles.

Fais de ta vie un hymne à la joie,
Pénètres au plus profond de la matière,
Et fécondes l’obscurité de pensées lumineuses,
De fleurs de pensées afin d’ensemencer monde intérieur et extérieur.

Sème les graines de ta destinée,
D’une main heureuse,
D’une main amoureuse,
D’une main confiante, humble et généreuse.

Qu’au travers de tes expériences terrestres,
Puisses-tu faire vibrer ton âme,
Telle une harpe céleste,
Afin qu’elle prenne corps et s’exprime au sein même de la terre.

Fais de ta vie une œuvre d’art,
Et communique ton œuvre dans la matière,
Matérialise les Idées célestes,
Idéalise la matière terrestre.

Que chacun de tes gestes,
Que chacune de tes actions, de tes pensées,
Portent en elles le sceau de ton âme,
Et fleurisse dans l’Amour de l’éternel présent.

Fais de tes rêves de lumière une réalité sans frontière,
Sans préjugé, ni attache.
Détaches-toi du futile trop servile
Et croit sans hésiter, lentement et sûrement,
Dans l’Inconditionnel Amour du temps, ton plus beau présent.

« L'arbre ne peut prendre racine qu’à la Source »

 

COVID-19 : Prière pour une nouvelle terre

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine

je vous invite à lire et à imaginer

à partir de ce très beau texte d'un auteur anonyme

Bonne lecture

 

Prière pour une nouvelle terre

J’entends au loin,
Une prière s’élever dans le cœur des hommes,
Et fleurir dans la lumière, Comme une semence divine.

J’entends au loin,
L’écho de tous nos rêves,
Se lover dans la matière,
Et prendre forme dans la glaise.

C’est ton heure, artisan de l’âme!
Comme une allégresse
Qui monte dans la conscience,
Et s’épanouit.

C’est maintenant ton heure, homme de cœur!
Lève-toi,
Il en va de notre avenir sans doute,
Car le monde croule de trop de raison.

Il est temps de faire vendange,
D’écraser les raisons de la colère,
Pour en extraire un élixir de joie,
Sans frontière, ni caste, ni concession!

A vous, artisans de l’âme,
Qui, parfois, ignorant de vous-mêmes,
Nommez l'espoir et le rire,
Avec des grand yeux d’enfants rêveurs.

A vous, gens d’humilité,
Aux yeux chargés d’océans,
Les lèvres closes de bénédiction et les mains offertes,
Qui bâtissez avec amour les fondations du cœur.

A vous qui connaissez le temps de l’âme, L’éternel présent!
A vous qui reconnaissez et appliquer le verbe de l’âme, Aimer !

Gens de toutes races et de toutes castes,
Qui pétrissez d’une main ferme et aimante votre avenir,
Sous le feu des injustices parfois,
Et malgré les roulis et les tangages.

Gens de tous bords et de toutes passions,
Qui malgré les colères et les déceptions,
Persévérez dans la paix,
Et esquissez les rivages de vos rêves.

A vous tous que je reconnais tels des frères,
Malgré les rides et les outrages du temps parfois plus vaste qu’un océan,
Je sais que la vie nous découvre de nos oripeaux,
Pour nous recouvrir de son manteau d’éternité.

Et malgré toutes nos épreuves,
Et grâce à toutes nos épreuves,
Sans cesse et avec rigueur,
La vie nous convie à cultiver notre jardin intérieur dans le terreau de notre silence.

Et malgré toutes nos peines et nos peurs,
Grâce à toutes nos peines et nos peurs !
Et ce goût parfois amer dans nos bouches,
Les voiles de l’illusion tombent les uns après les autres et nous réveillent à nous-même.

La vie n’a de cesse de nous construire.
Et nous voilà tel ce marin dans la houle,
Tenant la barre haute pour tenir le cap,
Sans pouvoir faillir.

Et malgré les récifs des dualités,
Et les écueils de passage,
Apprenons à devenir les artisans de notre devenir,
Pour construire ensemble une terre de fraternité.

Aux créateurs d’œuvrer,
Aux écrivains et poètes de faire revivre le mythe de l'homme dieu,
Aux musiciens de composer les partitions de l’âme,
Aux chanteurs d’en faire jaillir l’encens !

Aux joyeux d'égayer les esprits trop obscurs,
Aux rêveurs de rêver le monde,
Aux bâtisseurs de composer avec la pierre,
Aux nomades d’esquisser les signes d’une nouvelle terre !

Afin que tous ensemble,
Nous construisions un pont de lumière,
Entre ciel,
Et terre !

 

COVID-19 : Prière amérindienne aux six directions

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine

Je vous invite à lire

cette prière amérindienne

Bonne lecture

 

Prière amérindienne aux six directions

 

Grand-Esprit d’Amour,
viens à moi avec la puissance du Nord (couleur blanche).
Rends-moi courageux lorsque les vents froids me fouettent.
Donnes-moi la force et le courage
devant tout ce qui est dure, tout ce qui me fait mal,
tout ce qui me fait tordre de douleur.
Fais-moi passer à travers la vie
en absorbant tout ce que le Nord m’apportera d’épreuves.

 

 

 


 

Grand-Esprit de Lumière,
viens à moi de l’Est (couleur jaune)
avec la puissance du soleil levant.
Que mes paroles soient toujours lumière.
Éclaires les chemins que je vais parcourir aujourd’hui.
Rappelles-moi le don de chaque jour nouveau.
Et ne me laisses jamais à ce point accablé de chagrin
que je ne sache plus comment me relever et recommencer.

 

 


 

Grand-Esprit de la Création,
envoie-moi  les vents doux et chauds du Sud (couleur rouge)
Caresses-moi et soi mon réconfort
lorsque je suis mort de fatigue et transi de froid.
Ouvres-moi comme les bourgeons,
comme la brise ouvre les feuilles des arbres.
Et comme, tu donnes à la terre tes vents chauds et mouvants,
gardes-moi près de Toi, source de toute chaleur.

 

 


 

Grand-Esprit,  Donneur de Vie,
je fais face à l’ouest (couleur noire)
la direction du coucher du soleil.
Rappelles-moi chaque jour que le moment de la nuit viendra
où mon soleil se couchera et s’éteindra.
Ne me laisse jamais oublier que je dois me blottir contre Toi.
Donnes-moi, alors quelques couleurs vives,
un ciel d’or éclatant pour mon déclin,
de sorte que lorsque viendra le moment de te rencontrer,
je puisse resplendir de gloire.

 

 


Grand-Esprit de toute Vie,
je te prie, bien collé à cette terre (couleur verte).
Aide-moi à me rappeler, lorsque je m’étends sur le sol,
que je dois rendre grâce à cette terre
et de ne jamais lui faire de mal en la piétinant.
Donnes-moi des yeux tout plein d’amour
pour tout ce que la Terre, notre Mère, nous fournit,
et apprends-moi à aimer tous tes dons.


Grand-Esprit des cieux sans fin (couleur bleue)
élèves-moi vers Toi, que mon coeur puisse te vénérer
et aller vers Toi dans la gloire.
Fais que je n’oublie pas que tu es mon Créateur,
plus grand que moi, mais si avide de me voir vivre bien.
Que tout ce qui est dans l’univers
élève mon esprit et ma vie vers Toi
afin que je puisse cheminer vers Toi
dans la vérité et avec mon cœur.
Amen.

 

 

 

 

 

COVID-19 : Ce jardin là !

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine

Je vous invite à lire

Ce texte d'un auteur anonyme

Bonne lecture

 

Ce jardin là !

Il était une fois un grand jardin,

le grand jardin de ma vie.

Il avait jailli, un jour d’hiver, au détour d’une rencontre.

Le papa jardin et la maman jardin avaient fait ce qu’ils croyaient le mieux à faire pour ce petit jardin inattendu.

Ils lui donnèrent de l’engrais,

lui apportèrent leur présence,

lui proposèrent leurs attentes et leurs demandes.

Ils surveillaient jalousement les pousses.

Si d’aventure quelque herbe folle poussait là, elle était aussitôt arrachée.

Il fallait que tout pousse droit. Sinon, que diraient « les autres » ?

Peu de mots étaient échangés. Pour ces parents là, il n’était pas nécessaire de parler, d’exprimer.

Ils avaient la croyance que tout se vit en silence, à l’intérieur, à l’abri de l’extérieur.

Et le petit jardin avait grandi, comme cela, sans poser de questions, en jardin obéissant, sans repères, sans mots pour se dire, sans être entendu.

Plus tard, devenu grand, le jardin rencontra un jardinier extraordinaire qui avait dans son sac de fabuleux outils.

Ces outils s’appelaient :
- oser se dire,
- oser dire non,
- oser recevoir,
- oser demander,
- se relier à soi,
- se relier aux autres,
- se relier à son histoire,
- utiliser les symbolisations,
- ne pas vouloir agir sur l’autre,
- agir à son bout de la relation,
- et d’autres encore…

Enfin le jardin sentit la vie venir en lui, belle, possible.

Dans sa terre, il retrouva ses demandes jamais dites, ses désirs jamais dits, ses besoins.

Il entendit, derrière les souffrances, les blessures encore ouvertes.

C’était tout cela qui faisait mal, qui empêchait les racines d’aller plus loin, vers l’eau, vers la vie.

Les choses changèrent quand le jardin s’autorisa enfin à être « l’auteur » de sa vie…

Des fontaines jaillirent et arrosèrent la terre.

Cette terre pouvait enfin laisser venir en elle un autre regard, d’autres possibles…

Avec, au plus profond du cœur de ce jardin,une infinie tendresse,

claire comme l’eau de la fontaine au printemps,

lumineuse comme le soleil d’été,

chaude comme l’amour offert une nuit d’hiver,

légère comme un vent d’automne quand le soir tombe,

une douce tendresse pour le jardinier de la vie.