COVID-19 : Dieu nous parle-t-il encore ?

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire

ce magnifique texte d'un auteur anonyme

Bonne lecture

 

 

Dieu nous parle-t-il encore?

Un jeune homme avait participé, dans la soirée, à une session sur la Bible.
L’enseignement portait sur l’importance d’écouter Dieu
et d’obéir à la voix du Seigneur.
Le jeune homme ne pouvait s’empêcher de se demander :
«Dieu nous parle-t-Il encore ?»
Il sortit alors avec des amis et discutèrent du message.
Plusieurs parlèrent des différentes façons
que Dieu avait choisies pour les guider.

Il était environ dix heures du soir
quand le jeune homme décida de rentrer chez lui.
S’asseyant dans sa voiture, il commença à prier :
«Seigneur … si Tu parles toujours aux hommes, parle moi, j’écouterai.
Je ferai de mon mieux pour obéir.»
Se trouvant alors sur la rue principale de la ville,
une pensée des plus étranges lui vint à l’esprit :
«Arrête-toi et achète un litre de lait.»
Il secoua la tête et dit : «Seigneur, est-ce Toi ?»
N’obtenant pas de réponse, il continua sa route.
Mais, de nouveau, la même pensée lui vint : «Achète un litre de lait.»
«D’accord, Seigneur, au cas où ce serait Toi, je vais acheter du lait.»
Cela ne paraissait pas être un test d’obéissance bien compliqué,
et puis, il pourrait toujours utiliser le lait le cas échéant.

Il s’arrêta, acheta un litre de lait
et repartit dans sa voiture dans l’intention de rentrer chez lui.

Alors qu’il dépassait le 7ème rue,
il entendit de nouveau un appel pressant :
«Fais demi-tour et prends la prochaine rue».
C’est fou, pensa-t-il.
Il n’obéit pas et continua tout droit.
Mais, de nouveau, il sentit qu’il devait tourner.
Il fit alors demi-tour à l’intersection suivante
et se dirigea vers la rue en question.
Mi-souriant, il dit : «D’accord, Seigneur, je le ferai.»
Il dépassa plusieurs immeubles quand soudain,
il eut l’impression qu’il devait s'arrêter.
Il se gara le long du trottoir et regarda autour de lui.
Il se trouvait dans une zone de la ville
qui n’était pas des plus sure mais qui n’était pas la pire non plus.
Les magasins étaient fermés et la plupart des maisons n’étaient pas éclairées,
comme si les gens étaient déjà couchés.

De nouveau, un appel se fit sentir :
«Va donner le lait aux personnes
qui se trouvent dans la maison de l’autre côté de la rue.»
La maison en question était sombre
et il semblait que ses occupants étaient absents ou bien qu’ils dormaient déjà.
Il commença à ouvrir la portière de sa voiture
puis, se ravisant, se rassit au fond du siège.
«Seigneur, c’est du délire !
Ces gens dorment et si je les réveille
ils vont être furieux contre moi et j’aurai l’air stupide.»

Mais il sentit qu’il devait y aller.
Il ouvrit finalement la portière de sa voiture.
«D’accord, Seigneur. Si c’est Toi, j’irai leur donner le lait.
Si tu veux que j’aie l’air d’un fou, d’accord ! Je veux être obéissant.
J’imagine que cela comptera pour quelque chose,
mais s’ils ne répondent pas de suite, je me sauve !»
Il traversa la rue et sonna à la porte.
Il entendit du bruit à l’intérieur de la maison.
Un homme cria : «Qui est-ce ? Que voulez-vous ?»
et la porte s’ouvrit avant que le jeune homme n’ait pu s’en aller.
L’homme se tenait devant lui, en jeans et en t-shirt.
Il avait l’air de sortir de son lit.
Il avait un regard étrange et ne semblait pas très heureux
de voir un étranger se tenir sur le seuil de sa porte.
Le jeune homme brandit le litre de lait qu’il tenait à la main «Voilà !
Je vous ai apporté ceci.»
L’homme prit le lait et se précipita au fond du couloir, parlant très fort en espagnol.
Alors, une femme apparut portant le lait vers la cuisine.
L’homme la suivait, un bébé dans les bras.
Le bébé pleurait. L’homme versait des larmes.

Tout en pleurant, il dit :
«Nous avons eu de grosses factures à payer ce mois-ci
et nous manquions d’argent.
Nous n’avions plus de lait pour notre enfant.
J’étais justement en train de prier en demandant à Dieu
comment faire pour trouver du lait quand vous avez frappé à la porte.»
Depuis la cuisine, son épouse cria :
«Je Lui ai demandé d’envoyer un ange avec du lait !
Êtes-vous un ange ?»

Le jeune homme ouvrit alors son portefeuille,
prit tout l’argent qu’il contenait, le donna à l’homme,
puis il fit demi-tour et se dirigea vers sa voiture, le visage inondé de larmes.

Il venait d’obtenir la preuve que Dieu exauçait encore les prières !

COVID-19 : La force d’aimer

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire

un texte de Martin Luther King

Bonne lecture

 

 

La force d'aimer

Que nous en ayons ou non conscience
chacun de nous est éternellement endetté.

Nous sommes les débiteurs perpétuels
d'hommes et de femmes connus et inconnus.

Nous ne pouvons achever notre petit déjeuner
sans nous être rendus dépendant
de plus de la moitié du monde.

En nous levant, le matin,
nous allons à la salle de bain,
nous saisissons une éponge
que nous procure
un insulaire du Pacifique.

Nous utilisons le savon
créé pour nous par un Français.
La serviette nous vient d'un Turc.

À table, nous buvons du café
fourni par un Sud-Américain,
du thé par un Chinois
ou du cacao par un Africain.

Avant de partir à notre travail,
nous sommes redevables
à plus de la moitié du monde.
En un sens très réel, toute vie est
en inter-relation avec les autres.

Tous les hommes sont pris
dans un réseau inévitable de réciprocité,
entraînés dans une destinée commune.
Tout ce qui atteint directement l'un
atteint tous les autres indirectement.

Je ne puis être ce que je dois être
sans que vous soyez ce que vous devez être
et vous ne pouvez jamais être ce que vous devez être
sans que je sois ce que je dois être.

COVID-19 : Cette année, je m’engage…

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous souhaite mes meilleurs vœux 2021

avec ce texte de Nicole Charest

Bonne lecture

 

 

Cette année je m'engage...

 

1) Je m’engage à choisir moi-même ce que j’ai le gout de vivre sans devoir m’obliger à le justifier auprès des autres... sauf si les conséquences de ce choix peuvent leur créer un préjudice.

2) Je m’engage à exprimer clairement mes attentes, mes désirs et mes besoins aux personnes concernées plutôt que de les obliger à deviner ce que j’attends d’elles.

3) Je m’engage à satisfaire moi-même mes besoins puisque je suis la seule personne que ça intéresse vraiment... à moins que quelqu’un d’autre y trouve aussi son avantage.

4) Je m’engage à admettre que l’ampleur de mes déceptions et de mes souffrances sera proportionnelle à l’intensité de mes attentes face aux autres et face à la vie elle-même.

5) Je m’engage à reconnaitre que mon attitude, face aux gens et aux évènements, dépend seulement de ma façon de les percevoir et du pouvoir que je leur donne.

6) Je m’engage à tenir compte qu’une réaction trop émotive face à la victime d’aujourd’hui pourrait me transformer en son bourreau de demain.

7) Je m’engage à résister aux personnes ou aux organisations qui utilisent la manipulation émotionnelle pour m’inciter à faire leur volonté plutôt que la mienne.

8) Je m’engage à assumer pleinement l’impact que peuvent avoir mes croyances, mes paroles, mes comportements, mes engagements et mes choix, tant sur ma qualité de vie que sur celle des autres.

9) Je m’engage à éloigner toutes sources physiques, psychologiques, morales ou spirituelles que je perçois actuellement comme restrictives pour mon bien-être.

10) Je m’engage à laisser les autres Être ce qu’ils choisissent d’être, Vivre ce qu’ils choisissent de vivre et Croire ce qu’ils choisissent de croire dans la mesure où les conséquences n’impliquent qu’eux-mêmes.

Nicole Charest : Passionnée par tout ce qui touche la psychologie, la spiritualité, la communication et l'écriture, je viens partager avec vous une panoplie de textes de ressourcement, d'outils de développement personnel et de diaporamas inspirants

COVID-19 : Les personnes sont des cadeaux

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire :

ce très beau texte sur l'amitié de Georges B. Nintenann

Bonne lecture.

 

 

Les personnes sont des cadeaux

 

Les personnes sont des cadeaux
Certaines sont magnifiquement enveloppées
elles sont très attrayantes, dès le premier contact.
D'autres sont enveloppées de papier très ordinaire.
D'autres ont été malmenées par la poste.
II arrive parfois qu'il y ait une " distribution spéciale ",
certaines sont des cadeaux dont l'emballage laisse à désirer,
d'autres dont l'emballage est bien fait.

Mais l'emballage n'est pas le cadeau!
C'est si facile de faire l'erreur...et nous rions
quand les enfants prennent l'un pour l'autre.
Parfois, le cadeau est très facile à ouvrir,
parfois il faut se faire aider.
Peut-être parce que les autres ont peur?
Ils ont peut-être déjà été ouverts et rejetés?

Je suis une personne et donc moi, je suis un cadeau!
Un cadeau pour moi-même, d'abord.
Ai-je regardé à l'intérieur de l'emballage?
Ai-je peur de le faire?
Peut-être n'ai-je jamais accepté le cadeau que je suis...
Pourrait-il se faire qu'il y ait à l'intérieur quelque chose
de différent de ce que j'imagine?
Je n'ai peut-être jamais vu le cadeau merveilleux que je suis.
Ma création pourrait-elle être autre chose que magnifique?

J'aime les cadeaux que je reçois de ceux qui m'aiment,
pourquoi pas le cadeau que je suis?

Je suis un cadeau pour les autres,
est-ce que j'accepte d'être donné aux autres?
Les autres doivent-ils se contenter de l'emballage?
Peuvent-ils apprécier tout le cadeau?

Toutes les rencontres sont des échanges de cadeaux
mais un cadeau sans quelqu'un qui le donne n'est pas un cadeau;
c'est une chose privée de liens avec celui qui donne
ou celui qui reçoit.

L'amitié est une relation entre des personnes qui se voient
comme elles sont en réalité...
Ne sommes-nous pas des cadeaux les uns envers les autres et pour les autres?

 

COVID-19 : L’Amour c’est maintenant

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à lire :

un texte de Leo Buscaglia aussi connu sous le nom de Dr. Love

Bonne lecture.

 

 

L'Amour c'est maintenant

 

Celui qui apprend percevra aussi qu'il n'y a pas de "sortes" d'amour
L'amour est d'une seule sorte. L'amour est l'amour.
Chacun connait, exprime et manifeste ce qu'il sait de l'amour.
Il y a des degrés dans l'amour mais il n'y a qu'une sorte d'amour.
L'amour, c'est la confiance.

L'expérience semble nous convaincre que seuls les fous ont confiance,
que seuls les fous croient en tout et acceptent tout.
Si c'est vrai, l'amour est alors la plus grande folie,
car s'il n'est pas basé sur la confiance, la croyance et l'acceptation,
ce n'est pas de l'amour. " Aimer veut dire s'engager sans garantie,
se donner complètement dans l'espoir que notre amour produira de l'amour
dans la personne aimée. L'amour est un acte de foi
et celui qui est de peu de foi est aussi de peu d'amour."

L'amour parfait serait celui qui donne tout et n'attend rien.
Car si quelqu'un n'attend rien et ne demande rien,
il ne peut jamais être déçu ou désillusionné.
Ce n'est que lorsque l'amour demande qu'il peut conduire à la souffrance.
L'amour n'est amour que s'il est donné sans attente.

On aime parce qu'on le veut, parce ce qu'on en retire de la joie,
parce qu'on sait que la découverte et la croissance de soi en dépendent.
Celui qui aime sait que la seule assurance dont il dispose réside en lui.
S'il a confiance et s'il croit en lui-même, il aura confiance et il croira en les autres.
Il est avide d'accepter tout ce qu'ils sont capables de donner
mais il ne peut-être certain que de lui et il ne répond de personne que de lui.

L'amour ne peut être que donné, exprimer librement.
Il ne peut être ni capturé ni retenu car on ne peut ni l'attacher ni le retenir.
Il est en chacun et en chaque chose à des degrés divers et il attend de se réaliser.
Il n'est pas séparé du moi.
L'amour et le moi ne font qu'un.

Il n'y a pas de sorte d'amour, l'amour est l'amour, il n'y a que des degrés en amour.
L'amour est confiance, acceptation et croyance, sans garantie.
L'amour est spontané et aspire à s'exprimer dans la joie,
la beauté, la vérité et même les larmes.
L'amour vit l'instant présent;
il n'est ni perdu dans le passé ni abimé de désir pour le lendemain.
L'amour, c'est MAINTENANT!

L'amour n'a de sens que s'il est vécu dans le présent.

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Los Angeles , le 31/03/1924
Mort(e) à : Glenbrook, Nevada , le 12/06/1998
Biographie :

Felice Leonardo "Leo" Buscaglia aussi connu comme "Dr. Love" est un auteur américain, conférencier motivateur, et professeur dans le Département de l'éducation spéciale à l'University of Southern Californie.

COVID-19 : Décrets pour le feu violet de l’amour libre

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous invite à méditer

sur ce texte de Maître Saint-Germain

Bonne lecture.

 

 

Décrets pour le feu violet de l’amour libre

 

Au nom et par le pouvoir et l’autorité de la Présence de Dieu, JE SUIS, j’invoque les Êtres de Lumière dans les Royaumes de la Vérité Illuminée   pour faire bruler le Feu Violet avec le pouvoir et la puissance d’un millier de Soleils, à travers et autour de chaque électron qui compose les atomes des corps de l’Humanité, les corps physique, éthérique, mental et émotionnel.  Maintenez l‘incandescence de  la Flamme Violette, et doublez la chaque heure jusqu’à ce que ces véhicules Terrestres soient pleinement transformés dans la perfection de nos Corps Solaires de Lumière.

Expansez, expansez et intensifiez chaque jour la puissante action du Feu Violet, dans, à travers et autour de toutes les nations, les races, les cultures, les croyances et les religions de chaque pays du monde.  Faites bruler la Flamme Violette à travers chaque maison, chaque lieu de vie et tout environnement jusqu’à ce que la perfection du Plan Divin se manifeste sur toute Vie.

Expansez, expansez le Feu Violet de la Purification et Transmutation, dans, à travers et autour de chaque parcelle terrestre, dans les océans et les êtres de chaque pays, province, état, ville, ou village du monde.  Établissez un foyer divin du Feu Violet dans les Royaumes Éthériques au dessus de ces lieux et intensifiez cette activité purificatrice de Lumière chaque jour et avec chaque souffle que je respire.

Maintenant, au Nom de l’Amour, Sagesse, Pouvoir et Autorité du Bien Aimé, Présence Victorieuse de Dieu, JE SUIS, je parle directement  au Cœur de la Flamme Violette.  Feu Sacré, entoure moi dans la substance purificatrice, qui pardonne, qui guérit, de ta Lumière qui produit la conscience et le sentiment du Divin Amour et Liberté pour qu’elle coule à travers moi constamment afin de bénir toute Vie.  Fait que cette essence purificatrice inonde l’atmosphère d’où je vis, je me déplace, je respire et se trouve mon Être, afin que sa présence miraculeuse constitue une preuve tangible de ta réalité pour toute l’Humanité.

Bien Aimée Flamme Violette, dirige les Légions de tes Anges du Feu Violet pour faire bruler la Flamme du Pardon et la Liberté dans le cœur de toute âme qui évolue, afin que nous apprenions tous à utiliser ta Lumière pour le plus grand bénéfice dans notre service pour la Vie et la cause de la Liberté sur Terre.

Bien Aimé, Feu Violet Victorieux de l’Amour Libre, Je T’aime.  Je te demande très sincèrement ton action dynamique.  Brule perpétuellement ta Flamme de Transmutation sur les Êtres et les mondes de chaque homme, femme et enfant sur Terre.  Permet à chacun de connaitre ta présence de guérison qui amène toujours la joie et libère tout ce qui n’est pas de la Lumière.  Enveloppe chaque être dans le pouvoir de ta Lumière et transmute toute imperfection dans leurs vies, dans l’Ordre Divin à travers l’Amour Divin.

Le Feu Violet Victorieux de l’Amour Libre Maintenant …

Guérit nos corps,

Harmonise et stabilise nos sentiments, illumine notre conscience, et rends nous LIBRES, nous élevant à notre pleine maitrise au dessus de toutes les apparences, désirs, et sentiments, maintenant et pour toujours.

Ainsi soit-il .
Amen

Maître du Septième Rayon Violet. Maître Saint-Germain est un être multidimensionnel dans tous les plans de conscience dans des vibrations de Pur Amour.

 

COVID-19 : Dans la nuit et dans l’espérance

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous propose:

ce texte de Martin Luther King

Bonne lecture.

 

 

Dans la nuit et dans l'espérance

 

Dans la nuit et dans l’espérance

Aujourd'hui, dans la nuit du monde et dans l'espérance de la Bonne Nouvelle, j'affirme avec audace ma foi dans l’avenir de l'humanité. Je refuse de croire que les circonstances actuelles rendent les hommes incapables de faire une terre meilleure. Je refuse de croire que l'être humain ne soit qu'un fétu de paille balloté par le courant de la vie, sans avoir-la possibilité d'influencer en quoi que ce soit le cours des évènements. Je refuse de partager l'avis de ceux qui prétendent que l'homme est à ce point captif de la nuit sans étoile du racisme et de la guerre, que l'aurore radieuse de la paix et de la fraternité ne pourra jamais devenir une réalité. Je refuse de faire mienne la prédiction cynique que les peuples descendront l'un après l'autre dans le tourbillon du militarisme vers l’enfer de la destruction thermonucléaire.

Je  crois que la vérité et l’amour sans conditions auront le dernier mot effectivement. La vie même vaincue provisoirement, demeure toujours plus forte que la mort. Je crois fermement que, même au milieu des obus qui éclatent et des canons qui tonnent, il reste l'espoir d'un matin radieux. J’ose croire qu'un jour tous les habitants de la terre pourront recevoir trois repas par jour pour la vie de leur corps, L’éducation  et la culture pour la santé de leur esprit, l'égalité et la liberté pour la vie de leur cœur. Je crois également qu'un jour toute l'humanité reconnaitra en Dieu la source de son amour. Je crois que la bonté salvatrice et pacifique deviendra un jour la loi. Le loup et l'agneau pourront se reposer ensemble, chaque homme pourra s'assoir sous son figuier, dans sa vigne, et personne n'aura plus de raison d'avoir peur.

Martin Luther King

Martin Luther King Jr., plus couramment appelé Martin Luther King, né à Atlanta, en Géorgie, le 15 janvier 1929, et mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis dans le Tennessee, est un pasteur, baptiste et militant non-violent afro-américain pour le mouvement des droits civiques des noirs américains aux États-Unis, fervent militant pour la paix et contre la pauvreté.

COVID-19 : Comme un arbre

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous propose:

un très beau texte de Lysette Brochu

Bonne lecture.

 

 

Comme un arbre

 

Comme un arbre
j’ai besoin de lumière...
si je suis fermement attachée à mon sol
toujours mariée à la terre
je grandis néanmoins vers le ciel et je croîs...
je mûris en noblesse et en beauté.

certains jours noirs et sombres de l’hiver
ou certaines heures d’automne noyées de pluie
je travaille à l’intérieur et j’attends...

nulle protection ni secours
incertitude maillée d'espérance
je ne commande pas à la nature
je collabore avec elle.

Comme un arbre
j’ai mes saisons
mes forces, mes failles

continuer... comme un arbre
ce n’est peut-être pas
maudire les intempéries
mais les accueillir
dormir une courte nuit
pour recommencer le lendemain
apprendre à mourir
pour renaître.

continuer... comme un arbre
c’est peut-être me lever chaque jour
avant le jour
prête à affronter les coups du sort
prête à faire alliance avec ma vie.

je connais misère et grandeur...
le passage de la nuit au jour
la fraîcheur des rivières à mes pieds
et le fruit du labeur de mes bras.

Que sais-je encore?

j’ai appris à m’incliner
à me redresser
à écouter la beauté dans le murmure du vent...

parfois ma parure
cache mon écorce fragile
parfois encore je me dépouille
pour mieux me révéler

j’ai le juste orgueil
de donner l’ombre au passant
comme j’ai la fierté
de mes racines profondes.

les marques de mon passé
trahissent mon âge, mes peurs et mes pensées
voyez mes noeuds d’anxiété
mes blessures, branches cassées

pourtant, je m’élève malgré tout
je parfume l’air à ma façon...
le temps me couronne de fleurs
à l’occasion

en vieillissant
je me souviens avec émotion
de l’oisillon que j’ai bercé
et du refuge que j’ai offert
aux jeunes de mon quartier

mes prières deviennent contemplation
j'apprécie
l’horizon du lendemain... je chante l'oraison

si l’arbre est fort
il craint toujours le feu et le bûcheron
de même
je frémis devant le mal, la guerre
et plus que tout...
devant l'indifférence, l'insouciance

Je porte toujours en moi l'arbre de la croix!

certains arbres
deviennent bois de chauffage
paniers de bois
feuilles de papier sablé ou ciré
bois d’ébénisterie
copeaux, gîtes, balai neuf ou lambris

je parie que la Vie fera de moi
une petite feuille de papier fleuri...

j'espère qu'on y écrira
un vers ou deux de poésie...

Source: Lysette Brochu...www.lespasseurs.com

Lysette Brochu, née à Sudbury en Ontario en et vit, depuis plus de quarante ans à Gatineau, au Québec. Enseignante de formation, elle a publié dix-sept livres destinés à la jeunesse et aux adultes en plus de nombreux textes publiés dans des revues et des collectifs.

COVID-19 : Message de Paix

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous propose:

un texte de Phoebe Lauren 

Bonne lecture.

 

 

Message de Paix

 

Bien-aimés,

Avez-vous oublié que vous êtes des êtres d’amour ?
Ne vous rappelez-vous pas que vous vous êtes incarnés sur la Terre
en cette période de transition pour faire l’expérience de la paix ?
Ne vous êtes-vous pas laissé piéger par la propagande de l’ordre mondial
au lieu d’établir votre propre ordre intérieur ?

Nous nous « rappelons » qui vous êtes,
et nous sommes ici aujourd’hui pour vous aider à vous souvenir de votre vraie nature.
Vous êtes les Enfants des étoiles.
Vous êtes les Artisans de la paix.
Vous êtes des Etres d’amour.
Nous sommes les Etres de lumière.
Nous n’avons pas oublié qui nous sommes, et nous sommes ici,
en train d’entourer la Terre d’amour et de lumière,
pour vous aider à revenir à votre véritable nature.
Nous ne vous quitterons pas.
Vous êtes en sécurité.
Vous êtes dans les bras de l’Amour.

Si vous voulez vivre dans un monde en paix,
commencez par établir un monde en paix à l’intérieur de vous-même.
Maintenez dans votre esprit des pensées de paix,
et agissez avec de l’amour dans votre cœur.
Rappelez-vous que ce sur quoi vous vous focalisez augmente en intensité.
Laissez la paix entourer votre être. Laissez la paix être votre seul but.

Ne regardez pas l’état du monde,
car personne ne peut être en paix en regardant les problèmes du monde.
Tous les problèmes apparents que la Terre et la vie
sur la terre expérimentent vont très probablement augmenter en intensité
à mesure que les vibrations supérieures d’amour et de paix deviendront visibles.
La période actuelle est une période de nettoyage,
non seulement pour chaque être humain,
mais aussi pour la Terre elle-même.

Vous êtes inexorablement conduit vers la seule solution pacifique possible : établir la paix dans votre cœur, là où vous avez tout contrôle. Ceux d’entre vous qui ont encore de la haine dans le cœur, ceux qui n’ont pas encore guéri des relations avec leur famille ou des amis, ceux-là gaspillent leur temps à tenter d’apporter la paix dans le monde.

Voici plusieurs manières de commencer à vivre dans une paix immuable :

Prenez un peu de temps pour noter toutes vos relations non guéries.
Ce sont vos problèmes personnels au sujet desquels
vous pouvez faire quelque chose pour apporter davantage de paix
dans vos relations et dans votre famille.
Choisissez une relation avec une personne en particulier,
et ayez des pensées d’amour envers la personne concernée.
Prenez l’engagement envers vous-même
et envers tous les autres êtres humains
de contribuer à apporter la paix sur la Terre.

Voici un serment pour les artisans de la paix en n’importe quel lieu :

Moi, (votre nom),
je m’engage envers tout être vivant à guérir mes relations avec les autres,
et à vivre dans l’amour et l’harmonie avec ma famille,
mes amis, mes voisins et mes collègues de travail.
J’entretiendrai des pensées de paix.
Et lorsque je me surprendrai à avoir de la haine dans le cœur,
je cesserai mon activité, et j’attendrai jusqu’à ce que la paix me revienne.
Je sais que c’est en me guérissant moi-même que je peux guérir le monde.

Pourquoi ne pas vous engager à faire une pause chaque jour à midi
et à avoir des pensées de paix ?
Vous serez peut-être conduit à former chez vous
un groupe de prière silencieuse ou de méditation.
Vous pouvez vous rassembler une fois par mois ou une fois par semaine.
Partagez vos idées sur la paix, et travaillez ensemble à guérir votre esprit.

Bien-aimés,

Vous avez des armes de construction massive.
Servez-vous-en pour désarmer les pensées de haine et les terroristes
qui se trouvent dans votre propre esprit.
Bombardez le monde avec l’amour.
C’est pour vous la seule façon de gagner !

« Je sais que c’est en me guérissant moi-même que je peux guérir le monde. »

Quelle puissance dans cette affirmation !
Nous sommes avec vous…

 

Intervenant au niveau international, Phoebe est écrivaine, conférencière et animatrice de séminaires, spécialisée dans le développement des qualités personnelles par l’éclairage des valeurs universelles.  Phoebe est pasteur œcuménique et conseillère spirituelle certifiée par le New Seminary de New York. Anciennement avocate en droit civil et professeur d’anglais et de théâtre, elle a écrit plus de vingt livres, dont certains sont édités dans plusieurs langues.

Elle a été directrice exécutive d'un centre de guérison au Canada et a travaillé avec Dr Jerry Jampolsky en tant que directrice exécutive du Centre for Attitudinal Healing en Californie, centre fondé par le docteur.   Elle continue d'offrir des formations pour animer des groupes en Guérison des Attitudes. Elle a également servi comme conseillère et membre du conseil d'administration de nombreuses organisations. Phoebe, née dans une famille européenne est américaine de naissance, a vécu au Canada et aux Pays-Bas et vit actuellement en France. Elle parle couramment l'anglais et le français, et peut parler italien.

COVID-19 : Lettre à mes cellules

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Cette semaine je vous propose:

un texte de Mary Lequin

Bonne lecture.

 

 

Lettre à mes cellules

 

Mes chères cellules,

Je vous ai réunies aujourd'hui pour vous dire
que nous allons désormais changer de trajectoire.
Car jusqu'ici, nous nous sommes laissé aller à suivre un programme désastreux:

Il s'agissait de rester fidèle à la mémoire de nos ancêtres
et de prendre un petit peu de leurs maladies,
un petit peu de leurs faiblesses, un petit peu de leurs émotions,
un petit peu de leurs souffrances, un petit peu de leurs limitations.

Il eût paru indigne de s'octroyer une vie sans limites
et dans le bonheur absolu alors que tous ces gens
grâce auxquels nous détenons la vie avaient souffert,
transpiré, vécu tant de manques avant de nous transmettre
ce bien si précieux « la vie » !

Toutes ces vies antérieures
dont nous avons ramené des programmes, des mémoires,
de la culpabilité, des limitations, des handicaps,
qu'il s'agisse d'une banale myopie
ou de maladies bien plus graves physiques et psychiques, voire mentales.

Sans compter avec les entités qui partagent nos vies.
Nous faisons parfois un long bout de chemin avec elles
avant de pouvoir nous en défaire,
et nous faisons nôtres tous leurs fonctionnements négatifs.

Il ne faut pas oublier les difficultés dans lesquelles
nous avons baigné depuis la vie intra-utérine :
les émotions irrémédiables vécues par notre maman
avant et pendant la conception,
soit nous concernant directement,
soit concernant sa relation avec des tiers,
les événements plus ou moins douloureux
qui ont nourri cette période de sa vie.

Et que dire de la façon parfois désastreuse
avec laquelle nous avons géré les émotions de cette vie,
et tout ce que nous avons accumulé personnellement
de colères, haines, angoisses, chagrins, culpabilités, et peurs.

Si je vous ai réunies aujourd'hui, mes chères cellules,
c'est pour vous dire que nous avons les moyens de changer ces données.
Nous allons mettre en route le programme annulation
pour chacun des points précités.

A partir d'aujourd'hui
chaque cellule est investie du pouvoir d'annuler
tout programme négatif lui appartenant en propre
ou appartenant aux générations précédentes.

Chaque cellule a déjà aussi reçu
les informations positives contraires aux programmes négatifs.
Il est demandé à chacune de se repasser entièrement le film
contenu dans sa mémoire, d'annuler le programme négatif
et de recréer un programme de santé absolue et de joie intégrale.

CHAQUE CELLULE CRÉE MAINTENANT LE BIEN-ÊTRE.

Vous en êtes toutes capables.
Il suffit de vous faire confiance et de recréer le programme de base
que toutes vous avez en mémoire, je vous le répète.

Aucun échec n'est possible.

Chaque cellule recrée maintenant un programme
de perfection et de jeunesse.
Chacune de vous va retourner maintenant au moment
où toute trace de dysfonctionnement ou de maladie était encore absente.

On y retourne maintenant ; c'est très bien.

On se réapproprie le message de perfection ; c'est très bien...

Ce schéma devient désormais la réalité de chaque cellule.

Chacune de vous va maintenant repartir avec ces nouvelles injonctions.

Soit le travail est déjà fait, soit il est en route
et va se concrétiser, devenir la réalité, dans les jours,
les semaines ou les quelques mois qui suivent,
pour celles des cellules
qui ont besoin d'un temps d'intégration plus long.

Je vous remercie de votre écoute, mes chères cellules
et de l'excellent travail que vous avez
ou que vous allez fournir dans un très court délai.

 

Mary Lequin, thérapeute en service de soins holistiques (France)..