COVID-19 : L’Unité et le Pouvoir de l’Amour

Auteur : Réal Houle
Responsable des infolettres

Bonjour,

Cette semaine je vous propose:

Extraits d’un article de Llewellyn Vaughan-Lee

Bonne lecture.

 

L’unité soutient la vision essentielle que nous sommes un écosystème vivant où tout est connecté à tout – une Terre qui soutient et nourrit tous ses habitants. Si nous admettons et honorons cette simple réalité, nous pouvons commencer le travail vital de guérir notre monde fracturé et divisé et nous pouvons embrasser la conscience de cette unité qui est notre héritage humain. C’est l’occasion qui nous est offerte au moment même où les zones d’ombre de notre personnalité distillent les ferments du nationalisme, du tribalisme, de l’isolationnisme et toutes autres formes régressives qui expriment le « je » et non pas le « nous ».

L’unité n’est pas une idée métaphysique, mais bien quelque chose d’essentiel et d’ordinaire à la fois. Elle est dans chaque souffle, dans le battement d’aile de chaque papillon, dans chaque détritus laissé sur les rues des villes. Cette unité est vie – une vie dont on ne fait plus l’expérience seulement à travers la vision fragmentée de l’Ego, à travers les distorsions de notre culture. On en fait l’expérience dans le coeur et dans l’âme qui, par résonnance, en produise le ressenti. Cette unité est le battement de la vie. Il est donné à chacun de nous de vivre et de célébrer cette unité, de participer à sa beauté et son émerveillement. Et à travers cette prise de conscience et les actes auxquels elle donnera naissance, nous pouvons aider à reconnecter notre monde avec sa nature originelle.

Il y a de nombreuses façons de ressentir et de participer à cette unité de vie. Si j’ai appris une chose après un demi-siècle de pratique spirituelle, c’est la puissance de l’amour. L’amour s’exprime dans tant de formes et d’expressions. Il y a les simples actes de bonté envers les amis et la famille, les membres de notre communauté ou les étrangers. L’amour franchit les frontières et exprime ce qui est le plus essential et humain, à savoir ce qui nous unit et non ce qui nous sépare. « Faire les petites choses avec beaucoup d’amour » est plus efficace et puissant que nous ne le réalisons, car cela nous reconnecte avec les racines spirituelles de la vie et son énergie transformatrice et guérissante. Étant donné que la vie est une expression de l’amour, chaque acte d’amour en est une participation et un cadeau à l’ensemble.

En ce moment de crise écologique où nous sommes en train de déchirer le tissu fragile de la vie, il existe un besoin vital d’aimer notre Terre, de l’honorer dans nos coeurs et nos prières. Nous avons une responsabilité spirituelle et humaine envers notre demeure commune et elle nous appelle, implorant notre aide et la guérison. Comme le dit Thich Nhat Hanh : c’est seulement lorsque nous serons tombés amoureux de la Terre qu’un changement réel sera possible. Seul l’amour peut nous montrer comment vivre en harmonie les uns avec les autres et avec la nature et nous sauver des conséquences dévastatrices de la destruction de l’environnement et du changement climatique.

Nous devons nous éveiller à nouveau à la puissance de l’amour dans le monde. C’est notre amour pour la Terre qui guérira ce que nous avons désacralisé, qui nous guidera à travers ce désert et nous aidera à ramener la lumière dans notre monde assombri. L’amour nous joint tous ensemble de la manière la plus mystérieuse et peut diriger nos cœurs et nos actions. Le point central de l’amour en est l’unité. L’amour parle la langue de l’unité et non de la séparation.

L’amour peut ouvrir nos cœurs pour participer à la vie de tout : il peut nous apprendre à nouveau à écouter la vie, sentir ses battements de cœur, son âme. Il peut nous faire redécouvrir le sacré qui est dans toute la création et nous relier à notre savoir originel que le divin est présent en tout – dans chaque respiration, chaque pierre, chaque chose animée ou inanimée. Dans l’unité de l’amour, tout est inclus et tout est sacré….

L’amour nous rappelle que nous sommes une partie de la vie – que nous sommes lié les uns aux autres et à cette planète vivante et qui souffre. L’amour nous reconnectera aux traditions sacrées de nos ancêtres et nous montrera de nouvelles façons d’être envers notre prochain et la Terre. Nous n’avons qu’à dire « Oui » à ce mystère dans nos cœurs, de nous ouvrir à ce lien d’amour qui nous unit et qui est tissé dans la trame même de la vie. Et alors nous découvrirons l’histoire d’amour qui est la vie même et nous entendrons le chant de l’unité qui prend vie dans nos cœurs et dans le cœur du monde.

Llewellyn Vaughan-Lee

Llewellyn Vaughan-Lee, PhD, est un enseignant soufi de l'ordre soufi Naqshbandiyya-Mujaddidiyya.

Né à Londres en 1953, il suit la voie soufie Naqshbandi depuis l'âge de dix-neuf ans. En 1991, il est devenu le successeur d'  Irina Tweedie , qui a amené cette branche indienne particulière du soufisme en Occident et est l'auteur de  Daughter of Fire: A Diary of a Spiritual Training with a Sufi Master . Il a ensuite déménagé en Californie du Nord et a fondé le Golden Sufi Center .

Il est l'auteur d'  une série de livres  qui donnent une exploration détaillée des étapes de la transformation spirituelle et psychologique vécue sur le chemin soufi, avec un accent particulier sur l'utilisation du rêve comme guide intérieur sur le voyage. Depuis 2000, son écriture et son enseignement se concentrent sur la responsabilité spirituelle dans notre temps actuel de transition, l'éveil de la conscience globale de l'unité et l'écologie spirituelle ( www.workingwithoneness.org ). Il a contribué à  plusieurs autres livres , a été présenté dans la  série télévisée Global Spirit  et a été interviewé par  Oprah Winfrey dans le cadre de sa série Super Soul Sunday.

Son livre récemment publié,  For Love of the Real  (automne 2015), est considéré comme l'achèvement de plus de vingt-cinq ans de son écriture et de son enseignement, car il rassemble de nombreux fils de son travail qui a commencé avec son livre 1993  The Lien avec le bien-aimé .  Avec sa publication, nous avons pensé qu'il pourrait être utile de résumer les différents domaines de son travail, qui sont tous tissés ensemble dans ce dernier volume: Domaines de travail.

Posted in COVID-19, Octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *